Un GE qui met à disposition un apprenti auprès d’une collectivité publique ne peut prétendre à l’aide exceptionnelle. L’ASP, responsable du versement de l’aide, pourra utilement opérer des contrôles auprès des GE, notamment via la communication des conventions de mise à disposition des apprentis auprès des employeurs.