Les services accadémiques de l’inspection de l’apprentissage (SAIA) ont été supprimés au 1er janvier 2019. Le CFA doit dorénavant se rapprocher directement du certificateur, pour toute question relative à la mise en oeuvre de la certification qu’il propose. Pour mémoire, aucune autorisation d’aucune sorte n’est requise pour l’embauche d’un formateur par le CFA.