Le tuteur est choisi parmi les salariés volontaires justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans une qualification en rapport avec l’objectif de professionnalisation visé.

Toutefois, s’il remplit les conditions d’expérience et de qualification requises, l’employeur peut être tuteur.