Le CFA a pour mission d’accompagner les jeunes dans la recherche d’un employeur. Le CFA pourra, s’il pense que le projet du jeune est suffisamment construit et que le potentiel d’emploi en apprentissage est réel sur son territoire, accueillir des jeunes sans contrat. La volumétrie d’accueil de ces jeunes devra se faire en cohérence avec ses capacités globales d’accueil et les entrées de jeunes en contrat. Ainsi, un CFA est libre d’inscrire ou non un jeune, notamment en fonction de ses capacités d’accueil.