La durée de la formation est fixée par l’organisme certificateur du diplôme ou du titre à finalité professionnelle visé, et ne peut être inférieure à 25% de la durée totale du contrat