Oui, le contrat d’apprentissage peut être exécuté en partie à l’étranger pour une durée qui ne peut excéder un an. Une convention peut être conclue entre l’apprenti, l’employeur en France, l’employeur à l’étranger, le centre de formation en France et, le cas échéant, le centre de formation à l’étranger pour la mise en œuvre de cette mobilité dans ou hors de l’Union européenne
Consultez notre page sur le contrat d’apprentissage pour en savoir plus..