Non, l’article 1 du décret n° 2020-982 prévoit notamment comme conditions au versement de l’aide que « L’employeur ne bénéficie pas d’une autre aide de l’Etat à l’insertion, à l’accès ou au retour à l’emploi versée au titre du salarié concerné ».