Les régions peuvent abonder financièrement le niveau de prise en charge au titre du fonctionnement (138 millions) et de l’investissement (180 millions) aux CFA.